Le Japan Connection Festival mettra en lumière le meilleur de la musique électronique au pays du soleil levant

Du 9 au 11 mai prochain, la Gaité Lyrique accueillera le Japan Connection Festival. Projet inédit, des étoiles montantes et artistes émergents de la scène nippone rayonneront pendant 3 jours dans la capitale.

 

Après deux événements réussis en 2017 et en 2018, le Japan Connection se transforme en festival de trois jours. Derrière ce beau projet, le collectif et webzine Make It Deep dont les preuves ne sont plus à faire. Mais un projet d’une telle envergure ne se fait pas tout seul, c’est donc parrainé par deux figures influentes, Hugo LX et Kuniyuki Takahashi, que le projet est mené.

 

Jeudi 9 mai, ce sont ces deux personnages qui ouvriront le bal. Hugo LX débutera par un DJset house avant de laisser place à Kuniyuki Takahashi Soichi Terada et Sauce 81 pour un live de 2h30 qu’on ne risque pas d’oublier.

 

Vendredi 10 mai, le duo synthpop des années 80 Dip In The Pool se produira en live, suivi par Satoshi Tomiie qui présentera pour la première fois à Paris son live expérimentale Abstract_Architecture.AU programme : imagerie futuriste des métropoles nippones dans un voyage hi-tech mental et précis.

 

Le dernier jour, samedi 11 mai, commencera par Toshio Matsuura entre jazz et acid tokyoïte. Viendra la performance finale, sans aucun doute très attendue : la première mondiale du trio Kuniyuki Takahashi, Joe Claussell et Fumio Itabashi.

 

Le vrai closing aura lieu à Concrete sur un format plus dancefloor, les artistes ne sont pas encore annoncés.

 

Le festival se positionne comme un savant mélange qui explore les différents prismes composant la scène musicale nippone. Retrouvez toutes les informations sur l’événement Facebook.

 



#Retrouvez-nous sur Instagram