L’exposition ‘Electro’ retrace l’histoire des musiques électroniques à la Philharmonie

C’est l’exposition du moment, celle dont tout le monde parle depuis lundi 9 avril. Des médias ciblés comme Trax, Tsugi ou Dure Vie aux médias généraux comme Le Monde ou Le Figaro, difficile de passer à côté.
Du 9 avril au 11 août, l’exposition investit un peu plus de 700m2 à la Philarmonie de Paris. Lieu iconique pour exposition mythique qui retrace une trentaine d’années du mouvement avec la participation d’artistes phares comme Laurent Garnier, Jeff Mills, Karftwerk, Daft Punk ainsi que Jean-Michel Jarre.

 

C’est un projet qui date de 2014 confie Jean-Yves Leloup dans une interview pour Trax Magazine. Un projet qui a plus que jamais sa place aujourd’hui, à l’heure où la France est secouée par une dynamique commune et libertaire. L’exposition s’adresse donc aux fervents amateurs du genre mais aussi aux curieux.

 

“Ce n’est pas une exposition pédagogique ou didactique sur la musique électronique. On n’explique pas les choses, on les fait ressentir par la manière dont les artistes ont reflété ce mouvement : le DJing, la vidéo, la photographie… C’est une expo que l’on espère belle, agréable à vivre, esthétique, sensorielle.” (Jean-Yves Leloup pour Trax Magazine, mars 2019)

 

C’est donc une balade sensorielle ponctuée d’oeuvres photographiques, de prototypes scénographiques et de machines en tous genres, le tout accompagné par une bande sonore. C’est Laurent Garnier qui a concocté celle-ci. Une série de  onze mix d’une heure qui retracent chacun les grandes heures et les différents styles de la musique électronique.

 

 

Retrouvez toutes les informations sur la page Facebook ou le site internet.

 

Photos en une : © William Beaucardet



#Retrouvez-nous sur Instagram